Documents sur l'histoire de Jacou



Téléchargez la brochure
"Histoire de Jacou, du château et de ses jardins"




Téléchargez la brochure "Jacou au 19e siècle"

Parc et jardins

Pour tout savoir sur les parcs et jardins de France
jardinez.com : guide des Parcs et Jardins de France et Portail du Jardin et du Paysage

Petit historique de Jacou

Le nom de Jacou
Au XIIe siècle, on sait qu'il existait une "Villam Jocone" (villa de Jocon), une paroisse minuscule qui comprenait une quinzaine de familles.

Saint-Pierre-aux-Liens

C'est la véritable église paroissiale dont les fondations dateraient du Haut Moyen-Age. Elle se situe dans le centre ancien, à proximité d'une des entrées du château, côté Cour Haute.
Dans le cadre de la manifestation "L'Art s'expose à Jacou" organisée par la municipalité depuis plusieurs années, ce lieu accueille régulièrement des artistes.


Les Bocaud à Jacou
En 1469, Raoul Bocaud achète un domaine agricole à Jacou et y fait construire une première demeure. Il vient de Toulouse, a fait des études de droit à Montpellier puis est devenu Procureur à la Cour des Comptes, Aides et Finances de la capitale régionale.Son petit-neveu, Pierre de Bocaud, premier président à la Cour, procède à des aménagements du bâtiment dans un style XVII.


Le jardin du château
Le jardin, classé monument historique depuis 2000, date vraisemblablement de la première moitié du XVIIIe siècle. On le doit à Hercule Bocaud.
Au début du XIXe siècle, le marquis de Masclary, neveu et filleul du dernier Bocaud, hérite des biens. Il aménagera le jardin romantique et creusera le lac. Le site dans son ensemble est considéré par les spécialistes comme l'une des plus anciennes Folies de la région. Les Bocaud possédaient, par ailleurs, un hôtel particulier à Montpellier.Ainsi, le château, le jardin et le domaine agricole qui l'entoure ont appartenu à la même famille pendant quatre siècles. Après 1846, on verra se succéder cinq propriétaires jusqu'à ce que la commune de Jacou rachète l'ensemble en 1995.


La Grotte Ornée
Proche du lac, il s'agit du monument le plus ancien appelé "La Coquille" à cause de son ornementation faite de coquillages et de divers éléments naturels.C'est un lieu de fraîcheur et de jeux d'eau, dédié aux nymphes, déesses de la nature. Accolée à la grotte, une bâtisse abritait un puits à roue et une noria. L'ensemble s'avère unique en Languedoc.